fbpx
Post-production : Le travail de retouche en photographie culinaire et produit
Post-production : Le travail de retouche en photographie culinaire et produit

Post-production : Le travail de retouche en photographie culinaire et produit

Recherche créative, Moodboard, Achat de stylisme, création de mises en scène… Le travail de photographe ne se résume pas à la prise de vue ! Il y a une dernière facette dans le processus de création d’image qui est souvent sous-estimé : La Retouche Photo.


Pré-requis : Format de la photo

Quand on shoote en .jpeg, l’appareil effectue une pré-retouche, le travail de post-production est ensuite limité.
Quand on shoote en raw, l’image est complètement brute. On peut ainsi travailler la photo comme on le souhaite, pour une meilleure qualité finale.

Les points clés de la post-production en photographie

Trier ses photos

C’est le premier point du travail de post-production, qui permet de de sélectionner LA photo par mise en scène réalisée lors de la prise de vue.
Personnellement, depuis que je shoote en mode connectée (et donc visualisation directe du résultat), le tri est beaucoup plus rapide puisque je déclenche l’appareil uniquement quand la mise en scène me convient. Ma sélection se fait principalement sur des photos dont la luminosité est différente, car j’aime bien faire quelques tests lumière pour avoir une palette de retouche plus large ensuite.

Nettoyer la photo

Une poussière qui s’est glissée sur le set, des petits défauts que l’on n’avait pas vu lors de la prise de vue…la retouche permet de « cleaner » le set.
Que ce soit pour une diffusion sur des écrans de smartphone ou des affiches, il est important que la photo soit la plus propre possible pour un rendu professionnel.

Travailler la colorimétrie

Je ne vous apprends rien, la couleur est primordiale pour moi ! Elle fait partie intégrante de tout mon process de travail, c’est donc tout naturellement qu’on la retrouve en post-production.
Rehaussement des couleurs, changement de teintes ou encore gestion de l’ambiance globale de la scène impactent fortement le résultat d’une photo.

Gérer la lumière

Ajuster la luminosité, adoucir les ombres ou encore augmenter les contrastes modifient le style de la photo.
Je vous en parlais dans l’article sur la lumière, photographier signifie peindre avec la lumière, ce qui révèle toute l’importance de cette partie de traitement de l’image.

Avec quels logiciels ? Mon process de post-production

Personnellement j’utilise Adobe Ligthroom et Photoshop en association. C’est un vrai process qui en déroule en étapes, pour rendre la photo la plus qualitative possible.

Je débute mes séances de post-production avec Ligthroom pour réaliser le tri des photos et une première retouche globale. Luminosité, contrastes, colorimétrie, points de netteté et recadrage sont à l’honneur pour cette première partie.
Lorsque tout ceci est fait, je passe sur Photoshop pour finaliser la photo.
Je commence par nettoyer l’image pour la rendre la plus impeccable possible (exit les poussières, défauts que l’on n’avait pas vu lors de la prise de vue).
Ensuite, je m’occupe de la partie plus technique pour les photos qui le nécessitent : changement de couleurs d’un/des éléments de la scène, supprimer/dupliquer des éléments…
Et pour finir, je réajuste la colorimétrie et la luminosité pour donner le coup d’éclat final à la photo.

Vous voulez des images professionnelles, impactantes et colorées ?

Suivre le Studio sur les réseaux

Articles similaires

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Laisser un commentaire

error: L\'intégralité du contenu de ce site est protégé par copyright @studiomizenbulle
%d blogueurs aiment cette page :